[]
  • Tél: +226 71 35 57 60
  • 01 BP 1330 Ouagadougou - Burkina Faso
  • Courriel : sogob-bf@yahoo.fr


Kystes vaginaux : voici ce qu’il faut savoir


Un kyste vaginal est une grosseur (tumeur bénigne) qui se développe sur ou sous la paroi du vagin. L’apparition de kystes vaginaux est assez fréquente. Mais le plus souvent, il s’agit de kystes bénins, non cancéreux, qui n’évoluent pas et qui restent de petite taille. Tout savoir sur les symptômes, le diagnostic et le traitement de cette maladie avec notre specialiste, le Dr Bonaventure YODA, Gynécologue-Obstétricien au CHU-Bogodogo.

Symptômes

- Dans certains cas : aucun symptôme, aucun inconfort.
- Dans d’autres cas : la femme peut remarquer la présence d’une petite masse anormale ou bien ressentir une douleur ou une gêne, notamment lors des rapports sexuels ou lorsqu’elle insert un tampon périodique.
- En cas d’infection d’un kyste sur les glandes de Bartholin, on parle de bartholinite, les symptômes sont généralement plus évidents. . Elle entraîne une douleur à la marche, en position assise et aux rapports sexuels. L’infection réalise un véritable abcès de la glande.
Causes d’un kyste vaginal
- Certains kystes sont provoqués par des lésions de la paroi vaginale, au cours de l’accouchement ou après une opération.
-D’autres sont formés par l’accumulation de liquide au niveau de deux glandes appelées glandes de Bartholin, situées de part et d’autre de l’entrée du vagin (vulve). 

Diagnostic : comment identifier un kyste vaginal ?

Le diagnostic se fait souvent de manière fortuite, soit par la femme elle-même, soit lors d’un examen gynécologique de routine ou devant la tuméfaction douloureuse de la paroi vaginale en cas de bartholinite.
Le gynécologue peut éventuellement pratiquer des examens supplémentaires pour éliminer certaines pathologies : une biopsie, une analyse des sécrétions du vagin ou du col de l’utérus, voire une radiographie.

Quand consulter ?

Même si ce type de kyste est la plupart du temps bénin, il est toutefois recommandé de consulter son gynécologue sans tarder en cas de grosseur à l’intérieur du vagin ou qui sort du vagin.

Quelles peuvent être les complications ?

Le kyste vaginal n’entraîne généralement pas de complications. Lorsqu’il n’est pas gênant, une simple surveillance sera observée.
Néanmoins, une procédure d’excision chirurgicale peut comporter un risque de complications en fonction de l’endroit où le kyste est situé par rapport à d’autres structures.

Traitement et Prévention

- Le traitement préventif consiste à la réalisation des examens de routine et au suivi de la croissance des kystes.
Haut du formulaire
Bas du formulaire

- Si la taille du kyste devient trop importante et que la gêne occasionnée est conséquente, on procédera parfois à l’ablation du kyste par voie chirurgicale. Cette intervention est assez bénigne.

- En cas de bartholinite, un traitement antibiotique sera mis en place.

- En cas d’échec ou de symptômes trop importants, la chirurgie peut alors être pratiquée.


350 vues

Un commentaire sur " Kystes vaginaux : voici ce qu’il faut savoir " ?
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

figure
figure