[]
  • Tél: +226 71 35 57 60
  • 01 BP 1330 Ouagadougou - Burkina Faso
  • Courriel : sogob-bf@yahoo.fr


L’allaitement et son impact sur la libido de la femme



La naissance d’un enfant procure toujours d’immenses joies dans la plupart des familles. Si elle est source de joie, force est de constater qu’elle est également source de privations, notamment les rapports sexuels conjugaux. Même si dans la vie courante on peut trouver des femmes qui pensent que lorsqu’elles allaitent, leur libido est conservé, soit augmenté, de façon générale, l’allaitement entraine une diminution de la libido. Les raisons de cette diminution avec Emmanuel Nikièma, gynécologue obstétricien au CHR de Tenkodogo.

Sur le plan physiologique après l’accouchement, il y a une chutte du taux d’un certain nombre d’hormones, en particulier la progestérone et l’oestrogène avec une augmentation de la prolactine, l’hormone qui entraine la production du lait. Ce qui provoque la baisse du désir sexuel de la femme.
Il y a également d’autres facteurs au cours de cette période d’allaitement qui font que la femme concentre plus son attention sur d’autres choses. Il s’agit particulièrement de la fatigue maternelle, puisqu’après l’accouchement, la femme consacre tout son temps à s’occuper de son enfant. Elle doit l’allaiter, le changer de couches... En plus de cela, il y a des bébés qui se réveillent la nuit pour téter. Donc à un certain moment lorsque le bébé dort, la femme est beaucoup plus préoccupée à se reposer que d’avoir des relations sexuelles.

A cela s’ajoute la douleur. Pendant la période de l’allaitement, il ya une chutte de la progestérone et de l’oestrogène qui entraine une sécheresse vaginale pouvant être source de douleurs pendant les rapports sexuels.
Parlant de douleurs, il faut noter qu’au cours de l’accouchement, lorsque l’enfant n’arrive pas à sortir, on peut aider la femme en faisant une épisiotomie ( intervention qui consiste à inciser le périnée lors de l’accouchement pour faciliter la sortie du bébé et éviter les déchirures). Quand l’épisiotomie n’est pas très bien cicatrisée, les rapports sexuels peuvent entraîner des douleurs. Ce qui explique la réticence des femmes à avoir des rapports sexuels.
Il y a aussi une donnée psychologique à prendre en compte. Après l’accouchement, la morphologie de la femme change. Cela joue sur le moral de certaines femmes qui pensent que si leur mari les voient ainsi, il ne va plus les désirer. Cette note psychologique peut aussi influencer leur désir sexuel.

En plus de cela, avec l’engorgement mammaire, il peut avoir une éjection du lait avec les rapports sexuels. Tous ces éléments peuvent emmener certaines femmes pendant la période d’allaitement à mettre les rapports sexuels au second plan.

Comment y remédier ?

La libido c’est quelque chose qui revient de façon naturelle. Elle varie d’une femme à une autre. Pour certaines c’est précoce et d’autres ça prend des mois.
Mais il faut essayer d’être toujours en contact étroit avec son conjoint car le refus ou la réticence des femmes à avoir des rapports sexuels peut entraîner des problèmes au sein du couple. Il faut que la femme aie confiance en elle-même et il faut aussi que son mari la soutienne.


325 vues

Un commentaire sur " L’allaitement et son impact sur la libido de la femme " ?
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

figure
figure