[]
  • Tél: +226 71 35 57 60
  • 01 BP 1330 Ouagadougou - Burkina Faso
  • Courriel : sogob-bf@yahoo.fr


Près de 800 scientifiques de huit pays aux Journées de la SOGOB et du REMEHBS


Pendant trois jours, les spécialistes des questions de la mère et de l’enfant ont partagé leurs expériences pour améliorer la qualité de la prise en charge

Près de 800 scientifiques venus de huit pays que sont le Bénin, la République de Côte d’Ivoire, le Mali, le Togo, la Centrafrique, du Sénégal, le Niger et le Burkina, ont pris part du 24 au 26 juillet 2019 à Bobo Dioulasso, aux 4èmes journées de périnatalité du (RMEHBS) et les 7èmes journées régionales de (SOGOB).
Améliorer la qualité de la prise en charge de la mère et de l’enfant a toujours été au cœur des préoccupations des deux sociétés savantes qui poursuivent le même objectif, que sont la Société des gynécologues et obstétriciens du Burkina (SOGOB) et le Réseau mères-enfants des Hauts bassins (RMEHBS).
A cet effet, elles ont décidé d’unir leurs forces, de partager leurs expériences avec d’autres spécialistes de la sous-région pour pouvoir faire de ce rêve une réalité. C’est ce qui justifie le choix du thème, « Soins et services intégrés pour l’amélioration de la santé de la mère et de l’enfant ».

En effet, malgré quelques progrès enregistrés dans la prise en charge de la mère et de l’enfant, les indicateurs de santé maternelle et infantile ne sont pas encore suffisants de l’avis du président d’honneur, le Dr André Jules Bazié. La preuve, souligne-t-il, la mortalité maternelle est passée de 727 à 371 pour 100 000 naissances vivantes entre 1990 et 2015 et la mortalité infantile est estimée à 98 pour 1000 naissances vivantes. Pour améliorer les chiffres de ces indicateurs, le président de la SOGOB, le Professeur Ali Ouédraogo, gynécologue obstétricien au CHU Tengandogo, pense qu’il est capital d’assurer en amont une intégration des activités des acteurs. Aussi, renchérit le Professeur Der Adolphe Somé, coordonnateur du REMEHBS, gynécologue obstétricien à l’hôpital Sourou Sanou de Bobo, il faut l’implication de tout le monde à tous les niveaux : des formations sanitaires de qualité et à proximité des concessions, un personnel de qualité, une prise en charge rapide des patientes et l’implication des communautés.
Par ailleurs, saisissant l’occasion de ces journées, le Professeur Ali Ouédraogo, a rendu un hommage au Dr Traoré Fatoumata, membre Fondatrice de la SOGOB. « Voici ce qu’est devenue votre enfant, 27 ans après avoir bénéficié de soins intégrés », a-t-il dit. Un hommage a également été rendu aux past Présidents de la SOGOB que sont le Pr Bibiane Koné, le Pr Jean Lankoandé, le Pr Michel Akotionga et le Pr Blandine Thieba.


286 vues

Un commentaire sur " Près de 800 scientifiques de huit pays aux Journées de la SOGOB et du REMEHBS " ?
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

figure
figure