[]
  • Tél: +226 71 35 57 60
  • 01 BP 1330 Ouagadougou - Burkina Faso
  • Courriel : sogob-bf@yahoo.fr


Puberté précoce : dans 80% des cas, la cause reste inconnue


La puberté est une étape de transition entre l’enfance et la vie adulte, correspondant à la maturation rapide de la fonction de reproduction de la femme. Elle se caractérise par le développement des caractères sexuels secondaires et le développement des organes génitaux chez la femme. En général, la puberté de la femme commence autour de 13 ans. Mais il arrive des situations où ces caractères sexuels apparaissent plus tôt que prévu. Pourquoi ? Comment y remédier ? Plus d’éclaircissements avec le docteur Alexis Yobi Sawadogo, gynécologue et maitre-assistant au service de gynécologie obstétrique et médecine de la reproduction au CHU de Bogodogo.

On parle de puberté précoce devant l’apparition des caractères sexuels secondaires avant 8 ans, plus précisément :

- Une poussée des poils avant 9 ans ;
- Le développement des seins avant 8 ans ;
- L’apparition des premières règles avant 10 ans.

👉 Différents types de puberté précoce

La puberté précoce peut être complète ou incomplète. Dans les pubertés précoces complètes on distingue :

- Les pubertés précoces vraies ou pubertés centrales ou vraie puberté ;
- Les fausses pubertés précoces ou pseudo pubertés précoces.

👉 Causes de la puberté précoce vraie

- Les tumeurs cérébrales ;
- Les hydrocéphalies acquises ou congénitales et HTIC ;
- Kyste arachnoïdien ;
- Encéphalopathie (Inflammation du cerveau) ;
- Séquelles de radiothérapie, méningite, encéphalite, traumatisme crânien.

Dans 80% des cas aucune étiologie n’est retrouvée : possibilité de puberté précoce vraie idiopathique ou familiale. Dans ce dernier cas précis, on cherche à savoir si la mère ou la sœur n’a pas eu ses premières règles précocement. De façon générale, on s’est rendu compte aussi que les familles où les enfants sont trop bien nourries, les filles voient leurs premières les règles plus précocement par rapport aux filles malnutries.

👉 Causes Pseudo puberté

- Origine iatrogène : absorption accidentelle par la fillette d’œstrogènes utilisées (pilule) par sa mère ;
- Origine ovarienne ;
- Origine surrénalienne : tumeurs des glandes surrénales ;

👉 Traitement

Le traitement de la puberté précoce vraie doit être étiologique.

Dans les pubertés précoces vraies sans étiologie, on fait appel à des produits pour freiner la production de gonadotrophines endogènes. Grâce à ce traitement, on a une disparition rapide des signes cliniques de la puberté précoce.

👉 Pubertés précoces incomplètes ou manifestations pubertaires dissociées

C’est l’apparition isolée d’un caractère sexuel secondaire. On peut avoir :
- Un développement prématuré des seins ;
- Une poussée pileuse isolée ;
- Un saignement génital isolé.

Devant ces cas, il faut éliminer une vraie puberté précoce et mettre en place une surveillance. Si la manifestation reste isolée, on s’abstient de traitement car la puberté se complètera à l’âge normal. Si c’est la fausse puberté, on arrive à traiter. Mais quand c’est central, où familiale on laisse développer et on suit.

👉 Risques de la puberté précoce

- Risque de devenir obèse (avec tous les problèmes de santé qui vont avec : hypertension, diabète, problèmes cardiaques...),
- Risque de développer des cancers, des kystes aux ovaires, ou
risque d’une masculinisation de certaines parties du corps.
- Le risque majeur c’est de faire une maternité précoce puisse que ces filles ont tendance à perdre leur virginité plus tôt. Elles ont aussi tendance à souffrir plus que la moyenne de troubles dépressifs.

Il faut noter que le record de précocité mondial est détenu par Lina Medina qui a vu ses premières règles à 3 ans. Lina Medina a mis au monde un garçon par césarienne à 5 ans et démi en 1939 et jusqu’à nos jours, l’identité du père reste inconnu.


386 vues

Un commentaire sur " Puberté précoce : dans 80% des cas, la cause reste inconnue " ?
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

figure
figure