• Tél: +226 71 35 57 60
  • 01 BP 1330 Ouagadougou - Burkina Faso
  • Courriel : sogob-bf@yahoo.fr


Cancer : Plus de 80% des boules dans le sein sont non cancéreuses

Dr Yobi Sawadogo

Le cancer du sein est une prolifération anarchique des cellules mammaires qui peuvent envahir d’autres organes. Il se manifeste généralement par une boule dans le sein. Mais toute grosseur dans le sein est-elle forcément cancéreuse ? Docteur Alexis Yobi Sawadogo, gynécologue et maitre-assistant au service de gynécologie obstétrique et médecine de la reproduction au CHU de Bogodogo apporte des éclaircissements.
Non heureusement. Plus de 80% des boules dans le sein sont non cancéreuses. Cependant la grande majorité des cancers du sein commence par une boule. Il est donc important pour toute femme qui constate une boule dans son sein, d’aller consulter pour faire la part des choses.

Différents types de cancer de sein

Il existe différents types de cancers du sein. Le type dépend du tissu mammaire concerné. Les plus fréquents sont les cancers glandulaires ou adénocarcinomes (95 %) qui se développent à partir des cellules des canaux (cancer canalaire) et des lobules (cancer lobulaire). Huit cancers sur dix sont des cancers canalaires encore appelés cancers infiltrants de type non spécifique depuis 2012.

Facteurs de risques

Pour le moment on n’a pas identifié un élément précis pour dire que c’est ça qui donne le cancer. Mais selon les études épidémiologiques, il y a un certain nombre de caractéristiques qu’on retrouve chez les femmes qui ont fait le cancer qu’on appelle facteurs de risque. Ce sont :
-  Les situations qui exposent la femme pendant longtemps aux hormones féminines :

  • Une femme qui a vu ses règles précocement avant l’âge de 12 ans ;
  • La ménopause tardive après 55 ans ;
  • Une femme sans enfant ou qui a eu sa première grossesse après 30-35 ans ;
  • les traitements hormonaux substitutifs : pour éviter de perdre leurs règles, certaines femmes ménopausées prennent des hormones et cela prolonge l’exposition aux hormones.
    -  L’exposition au rayonnement ionisant. C’est pour cela qu’on évite de faire la mammographie aux jeunes femmes pour éviter d’exposer le sein.
    -  La vie sédentaire (le fait de ne pas faire le sport)
    -  L’obésité et l’alimentation trop riche en graisse surtout animale,
    -  la consommation excessive d’alcool : concrètement pas plus de 20g d’alcool par par jour (2 verres (10 cl) de vin rouge à 12° ou 2 chopes (25 cl) de bière 5° ou 2 doses (3 cl) de whisky 40°)
    -  Le tabac, qu’il soit actif ou passif ;
    -  Certaines maladies bénignes du sein qui ne sont pas traitées tôt ;
    -  La prédisposition familiale : on a identifié deux gènes BRCA 1 et BCRA 2 qui sont des gènes oncogènes. Le fait de les avoir peut multiplier par 10 ou 20 le risque de faire le cancer par rapport à celui qui ne les a pas ;
    -  L’absence d’allaitement ;
    Mais chaque facteur pris isolement ne donne pas le cancer. D’ailleurs plus de 7 femmes sur 10 que nous recevons pour des cas de cancer du sein n’ont aucun de ces facteurs. Donc toute femme est concernée.
    Symptômes
    -  Le signe le plus fréquent est la boule dans le sein qui n’est pas douloureuse. En général, le cancer à ses débuts, ne fait pas mal. C’est quand la maladie est très évoluée avec atteinte de la paroi thoracique et la peau qu’apparaissent les douleurs.
    -  L’écoulement sanglant du mamelon, la peau plissée qui a l’aspect de peau d’orange…
    -  Des ulcérations quand c’est à un stade avancé.

Toute grosseur dans le sein est-elle cancéreuse ?

Non, toute boule dans le sein n’est pas cancéreuse. Environ 8 cas de boule mammaire sur 10 n’est pas cancéreux. La boule qui est cancéreuse a des caractéristiques spécifiques : elle est mal limitée, fixée à la paroi thoracique ou à la peau, elle est accompagnée de ganglions axillaires ou sus claviculaires. Toutefois, il faut noter malheureusement que tous les cancers ne se manifestent pas sous forme de boule. Mais il est préférable en cas de palpation de boule dans le sein d’aller se faire consulter pour se rassurer.

Quels sont les moyens diagnostiques
Il y a trois moyens de dépistage essentiellement :
-  la mammographie qui est le plus fiable ;
-  la consultation périodique chez un agent de santé (médecin, SFE/ME etc ;
-  l’autopalpation par la femme elle-même tous les mois.


153 vues

Messages

Un commentaire sur " Cancer : Plus de 80% des boules dans le sein sont non cancéreuses " ?
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

figure
figure