• Tél: +226 71 35 57 60
  • 01 BP 1330 Ouagadougou - Burkina Faso
  • Courriel : sogob-bf@yahoo.fr


Journées scientifiques : Pari réussi pour la SOGOB et le RMEHBS

Débutés le 24 juillet dernier, les 4èmes journées de périnatalité du Réseau mères-enfants des Hauts bassins (RMEHBS) et les 7èmes journées régionales de la Société des gynécologues et obstétriciens du Burkina (SOGOB) ont pris fin le vendredi 26 juillet 2019 à Bobo Dioulasso. Au terme des trois jours de travaux, le comité d’organisation a assuré que les objectifs ont été atteints.

Des participants venus de plusieurs pays ont pris part à ces journées scientifiques

« Partager les connaissances sur les meilleures pratiques en gynécologie et en obstétrique pour pouvoir améliorer la santé des mères et des enfants mais également partager les expériences par rapport aux pratiques dans les différents centres de santé ». Tels étaient les objectifs visés par la SOGOB et le REMEBHS à travers l’organisation conjointe de leurs journées scientifiques. Au terme des trois journées de travaux, c’est avec satisfaction que le président de la SOGOB, le Professeur Ali Ouédraogo, gynécologue obstétricien au CHU de Tengandogo a apprécié le déroulement des activités. « Des gynécologues, des pédiatres, des sages-femmes, des maïeuticiens d’Etat ont pu échanger, partager leurs expériences par rapport à l’amélioration des soins que nous offrons pour que le pronostic des mères et des enfants s’améliore dans les différents hôpitaux. Nous avons eu des expériences d’autres pays, notamment la Côte d’Ivoire, le Sénégal qui ont eu des acquis par rapport à la mise en œuvre des réseaux de périnatalité. Chacun pourra tirer profit des connaissances et expériences acquises pour les mettre en pratique dans son CHU, sa maternité », a-t-il souhaité.

Les objectifs même ont été dépassés selon le Professeur Some

Un avis que le Professeur Der Adolphe Somé, coordonnateur du REMEHBS, gynécologue obstétricien à l’hôpital Sourou Sanou de Bobo épouse totalement. « Nous avions beaucoup d’appréhension en organisant ces journées, mais en tant que président du comité d’organisation, je suis comblée par l’affluence. Nous avons accueilli près de 800 personnes, des scientifiques venus de huit pays dont le Burkina, qui ont fait des communications merveilleuses, qui ont animé des panels et symposiums. Nous avons fait aussi des communications de groupe. Il y a eu douze communications affichées et 118 communications orales. On ne peut pas espérer mieux », s’est-il réjouit notant au passage que les objectifs ont été largement dépassés.

Pour le Professeur Ali Ouedraogo ( milieu), les journées se sont bien passées

Mais pour préserver les acquis de ces journées, le Professeur Ali Ouédraogo pense que tous les acteurs concernés doivent faire en sorte que les réseaux de périnatalité puissent être mises en œuvre et fonctionnent comme il le faut. Cela nécessite l’implication du ministère de la santé qui va faciliter ce cadre formel de rencontre. Aussi, pour réduire les retards de prise en charge, il faut selon lui, créer un seul service qui regroupe les pédiatres et les gynécologues. Autre défi, c’est de faire en sorte que le REMEBHS qui n’existe que dans la région des hauts Bassins, soit sur tout le territoire national.


253 vues

Un commentaire sur " Journées scientifiques : Pari réussi pour la SOGOB et le RMEHBS " ?
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

figure
figure