• Tél: +226 71 35 57 60
  • 01 BP 1330 Ouagadougou - Burkina Faso
  • Courriel : sogob-bf@yahoo.fr


4 èmes journées du RMEHBS et 7 èmes journées régionales de la SOGOB : des participants apprécient

Les 4 èmes journées de périnatalité du Réseau mères-enfants des Hauts bassins (RMEHBS) et les 7èmes journées régionales de la Société des gynécologues et obstétriciens du Burkina (SOGOB) ont pris fin vendredi. Ces journées scientifiques ont-t-elles répondu aux attentes des participants ? Réponses !

Professeur Blami Dao

Professeur Blami Dao, professeur de gynécologie obstétrique, membre actif de la SOGOB, fondateur du REMBEHS en 2005 : « Les journées ont vraiment attiré beaucoup de monde »
Je suis très content de ce qui s’est passé pendant ces trois jours. Ca dépassé nos attentes. Au départ nous avons estimé qu’il y aurait 350-400 participants, mais nous sommes à près de 800. Ce qui veut dire que les journées ont vraiment attiré beaucoup de monde. La deuxième source de satisfaction c’est la participation de nos collègues étrangers. Il y a sept pays en dehors du Burkina qui sont représentés à ces journées alors qu’initialement on avait prévu des journées nationales. L’objectif est dépassé parce qu’on a tracé des pistes pour l’avenir. Au niveau du Burkina, un réseau sera créé à Ouagadougou. La deuxième piste régionale, c’est qu’on va essayer d’amener les gynécologues, les pédiatres, les sages-femmes ensemble au lieu que chacun fasse ses journées séparément.

Professeur Ye Diarra

Professeur Yé Diarra, présidente de la société burkinabè (SOBUPED) de pédiatrie : « Les journées se sont très bien passées, les engagements ont été respectés »

Je félicite les organisateurs pour la tenue de ces journées. Il n’y avait pas mal de points en communs sur lesquels on doit réfléchir pour mieux organiser la prise en charge des mères et des enfants. Si on veut vraiment diminuer la morbidité et la mortalité des mères et des enfants, il est souhaitable qu’on se parle, qu’on arrête des choses en commun. Les journées se sont très bien passées, les engagements ont été respectés en termes de conférences, de panels, de communication avec des thèmes très pertinents, très formateurs, des échanges d’expériences. Une nouvelle édition est prévue et nous les pédiatres sommes partants. Mais avant cela, nous avons prévu les journées conjointes mères enfants entre la SOGOB et la SOBUPED.

Professeur Michel Akotionga

Professeur Michel Akotionga, gynécologue obstétricien à la retraite et membre de la SOGOB : « Les communications ont été d’un très haut niveau »
J’ai peu de mots pour qualifier cette rencontre. Tout a été minutieusement préparé depuis l’accueil, l’hébergement, la restauration et l’organisation scientifique elle-même. Les communications ont été d’un très haut niveau et les questions des participants ont été pertinentes, elles ont eu de bonnes réponses et c’est l’essentiel. Tout le monde est content, tout s’est bien passé et la SOGOB a même pu tenir son assemblée générale.

Dr Adiza

Dr Adiza, Niger : « Nous avons appris beaucoup de ces journées »
On remercie tout le comité d’organisation de même que toute la communauté burkinabè. Nous avons beaucoup appris de ces journées et dans nos services respectifs, nous allons essayer de mettre en pratique les connaissances acquises.


278 vues

Un commentaire sur " 4 èmes journées du RMEHBS et 7 èmes journées régionales de la SOGOB : des participants apprécient " ?
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

figure
figure