• Tél: +226 71 35 57 60
  • 01 BP 1330 Ouagadougou - Burkina Faso
  • Courriel : sogob-bf@yahoo.fr


Anovulation, signe d’infertilité ?

L’anovulation est l’absence d’expulsion de l’ovule par l’ovaire chez les femmes en âge de procréer (celles qui voient toujours leurs règles).
Tous les cas d’anovulation sont-ils sources d’infertilité ?
Les réponses avec le Professeur Der Adolphe Somé, gynécologue obstétricien, Chef de service de médecine de la reproduction à l’hôpital Souro Sanou de Bobo Dioulasso.

L’anovulation est-elle signe d’infertilité ?

Professeur Der Adolphe Somé

Il ne faut pas confondre l’anovulation et l’infertilité. L’anovulation c’est le manque d’ovulation. Cela peut avoir lieu pendant seulement un mois, ou un mois sur deux ou pendant plusieurs mois. Elle peut donc causer un retard à tomber enceinte. Alors que l’infertilité est l’absence de grossesse chez une femme vivant en couple monogame (avec un homme) sous le même toit, sans contraception, ayant des rapports sexuels réguliers (3 à 5 par semaine) pendant un an.
L’anovulation est donc une petite difficulté pour concevoir si la femme vit en couple. Quand la femme consulte tôt, on peut essayer de résoudre ce problème. Mais il faut signaler qu’une anovulation d’un an peut être cause d’infertilité, mais toutes les anovulations ne sont pas sources d’infertilité.

Comment la traiter ?

Le traitement n’est pas traditionnel, même si malheureusement beaucoup de couples s’y adonnent. Le traitement ne se fait pas au hasard. Il doit être fait en fonction de la cause :
- Si la cause est liée à des problèmes personnels, on n’a pas forcément besoin de médicaments. On rassure la femme, on lui donne des conseils et cela peut suffir (c’est le cas par exemple des femmes stressées).
- Si c’est un médicament que vous prenez et qui provoque cette anovulation, on peut discuter avec celui qui a prescrit pour voir si on peut suspendre le produit.
- Si vous êtes obèse ou trop grosse, on discute avec les médecins spécialistes de l’obésité (endocrinologues) pour qu’ils vous conseillent un régime.
- Dans de rares cas, il peut s’agir d’unadénome pituitaire). Si c’est confirmé, on peut faire une opération, même dans le cerveau.

L’adénome pituitaire c’est une boule au niveau de la base de l’hypophyse. L’hypophyse c’est une partie du cerveau accrochée au grand cerveau par une petite tige qu’on appelle la tige pituitaire et l’adénome se trouve à ce niveau et bloque les voies de sortie, les routes par lesquelles sortent les commandes et les influx nerveux pour aller donner l’ordre aux ovaires de fabriquer les ovules et de les ovuler.


852 vues

Messages

Un commentaire sur " Anovulation, signe d’infertilité ? " ?
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

figure
figure