• Tél: +226 71 35 57 60
  • 01 BP 1330 Ouagadougou - Burkina Faso
  • Courriel : sogob-bf@yahoo.fr


Fibrome utérin : Une femme sur trois en souffre

Les fibromes utérins sont des tumeurs bénignes de la paroi de l’utérus, contrairement au kyste de l’ovaire qui est une tumeur bénigne de l’ovaire. Une femme sur trois, surtout les femmes qui ont plus de 30 ans font le fibrome. Quelles sont les causes ? Les fibromes utérins sont-ils dangereux ? Comment les traiter ? Docteur Alexis Yobi Sawadogo, gynécologue et maitre-assistant au service de gynécologie obstétrique et médecine de la reproduction au CHU de Bogodogo apporte des éclaircissements.

Il y a un certain nombre de facteurs qui ne sont pas exhaustifs, mais il n’y a pas de cause approprement parlé. Il faut savoir que l’excès d’œstrogènes fait développer le fibrome.
- On s’est aussi rendu compte que les femmes obèses développent les fibromes que les autres,
- Les fibromes sont beaucoup plus fréquents chez les femmes qui n’ont pas fait d’enfants,
- Ils sont aussi fréquents chez les femmes africaines,
- Dans certaines familles, on s’est rendu compte que tout le monde fait le fibrome, donc il y a une hérédité de fibrome.

👉 Est-ce que le fibrome est dangereux ?

Oui et non.
- Non parce que c’est une tumeur bénigne. Une femme peut l’avoir sans le savoir jusqu’à sa mort parce que dans 80% des cas, les fibromes ne donnent pas de signe.
- Le fibrome en lui-même est une tumeur bénigne qui ne devient pratiquement jamais un cancer.
Mais il y a un certain nombre d’éléments qui font qu’il peut être dangereux.

- Dans certains cas, le fibrome peut aller comprimer certains organes. Comme il est gros, il change la forme de l’utérus qui devient gros et cela peut comprimer le rectum en arrière pour créer des constipations.
- Il peut aussi comprimer la vessie qui est en avant de l’utérus pour créer souvent des difficultés pour pisser.
- Il peut également comprimer les intestins et si par malchance la femme est enceinte, il peut gêner l’enfant ou entrainer une malposition de ce dernier. En plus de ça, le fibrome peut gêner l’accouchement, ou provoquer des saignements après l’accouchement.
- S’il est développé vers l’intérieur, il peut bloquer la sortie du placenta.

👉 Traitement

Malheureusement il n’y a pas un traitement médicamenteux moderne qui peut faire disparaitre les fibromes. Il y a des produits qui peuvent faire diminuer le volume ou faire disparaitre les symptômes, mais pour les faire disparaître totalement, le seul traitement c’est la chirurgie.
Elle consiste à enlever les fibromes ou à enlever tout l’utérus parce que chez certaines femmes il y ‘en a tellement qu’on est obligé d’enlever tout l’utérus.

Mais il faut savoir que ce ne sont pas tous les fibromes qu’on opère.
- Quand les fibromes sont petits, s’il n’y a pas de signes, nous préconisons l’abstention. Il y a des femmes qui pensent que c’est le fibrome qui est à la base des problèmes de fertilité, mais ce n’est pas souvent le cas. Les fibromes qui peuvent entrainer des difficultés pour accoucher sont ceux qui se développent à l’intérieur de l’utérus ou ceux qui coincent la trompe entrainant sa fermeture.
- Les fibromes qu’on opère sont ceux qui donnent des symptômes, qui font beaucoup saigner, qui sont trop gros et qui compriment les autres organes. Sinon les autres types de fibromes, s’ils ne gênent pas, la femme peut vivre avec sans problème.


311 vues

Un commentaire sur " Fibrome utérin : Une femme sur trois en souffre " ?
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

figure
figure