[]
  • Tél: +226 71 35 57 60
  • 01 BP 1330 Ouagadougou - Burkina Faso
  • Courriel : sogob-bf@yahoo.fr


Dysménorrhée : Pourquoi a-t-on mal au bas-ventre quand on a ses règles ?


Les règles douloureuses, encore appelées dysménorrhée dans le jargon médical désignent l’ensemble des phénomènes douloureux qui précédent et/ou accompagnent l’écoulement des règles chez la femme. Les douleurs peuvent également survenir à la fin des règles. Il y a deux types de dysménorrhées : la dysménorrhée primaire et secondaire. Entre causes, manifestations et traitement, Dr Evelyne Komboïgo/Savadogo, gynécologue obstétricienne au CHU Yalgado Ouédraogo nous dit tout sur cette maladie qui constitue un casse-tête chinois pour de nombreuses femmes.

👉 Causes

# Dysménorrhée primaire : elle est dite primaire si les douleurs surviennent dès les premières menstruations ou dans la première année suivant l’apparition des règles. Généralement la cause n’est pas identifiable, mais il peut s’agir d’une anomalie congénitale de l’utérus.

# Dysménorrhée secondaire : c’est lorsque la douleur survient chez une femme qui ne souffrait pas de la dysmhénorée avant. Cette douleur peut apparaitre suite à un évènement gynécologique. Il peut s’agir d’une infection génitale, de l’endométriose, d’une sténose cervicale ou d’un fibrome utérin.

👉 Manifestations

La douleur est le signe fonctionnel le plus dominant. Il s’agit d’une douleur à type de crampe qui est d’intensité variable. Ça peut être gênant. Cette douleur peut être accompagnée de fatigue, de vomissements, de diarrhée, de nausées. La douleur siège au niveau du bas-ventre, ça peut prendre le dos et descendre au niveau des cuisses et la hanche.

👉 Personnes à risques

Toutes les femmes sont susceptibles de faire la dysménorrhée en dehors de toutes celles qui ne connaissent pas de cycle menstruel, les femmes ménopausées, les femmes qui n’ont pas de cycle menstruel par absence d’utérus.. Sinon avec la dysménorrhée secondaire, même si une femme n’en souffre pas, elle ne peut pas dire qu’elle ne fera pas de dysménorrhée dans sa vie parce qu’un évènement génital peut subvenir et occasionné cela.

👉 Facteurs de risques

Plusieurs facteurs prédisposent à la dysménorrhée notamment le stress, les nullipares (femmes sans enfant), le tabagisme, la puberté précoce et l’histoire familiale (si la maman a fait une dysménorrhée primaire, ses filles peuvent .en souffrir également).

Les facteurs de risque de la dysménorrhée secondaire sont les infections génitales, les fibromes……

👉 Quand est-ce qu’il faut consulter ?

Il faut consulter dès lors que la douleur ne cède pas après la prise d’antalgique. Si la douleur gêne vraiment le quotidien de la femme, il faut consulter pour que l’on puisse déterminer la cause et prendre en charge la personne.

👉 Prise en charge

Le traitement est symptomatique basé essentiellement sur les antalgiques. On peut donner du paracétamol, des anti-prostaglandines, des anti-inflammatoires pour limiter la contractilité de l’utérus. Les anti-inflammatoires ne doivent pas être pris à jeun. On peut aussi donner des anti spasmodique ou même des œstro-progestatifs.
En plus du traitement symptomatique, la prise en charge se fait aussi en fonction de la cause de la dysménorrhée.
Si ce sont des fibromes on peut être amené à les enlever, si c’est parce que le col est tellement fermé (sténose cervicale), on peut être amené à l’ouvrir.

👉 Prévention

Pour prévenir la dysménorrhée, il faut éviter le stress, il faut respecter une bonne hygiène alimentaire, corporelle pour éviter surtout les infections. Il faut éviter les comportements sexuels à risque d’infections génitales. Enfin il faut une bonne prise des médicaments antidouleur ou autres prescrits par le médecin.


536 vues

Messages

Un commentaire sur " Dysménorrhée : Pourquoi a-t-on mal au bas-ventre quand on a ses règles ? " ?
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

figure
figure