[]
  • Tél: +226 71 35 57 60
  • 01 BP 1330 Ouagadougou - Burkina Faso
  • Courriel : sogob-bf@yahoo.fr


Hématome rétro placentaire : Dans 90% des cas, le fœtus est déjà mort


Urgence obstétricale du troisième trimestre de la grossesse par excellence, l’hématome rétro placentaire (HRP) est caractérisé par un décollement prématuré du placenta normalement inséré avec la formation de gros caillots de sang entre la paroi utérine et le placenta. Quelles sont les causes de cette maladie ? Quels sont les facteurs à risques ? Quels sont les symptômes ? Comment prévenir et traiter cette pathologie ? Les réponses avec le docteur Ousseni Compaoré, gynécologue obstétricien au CHU de Tengandogo.

👉 Facteurs de risques 

C’est essentiellement l’hypertension artérielle gestationnelle, c’est-à-dire une élévation des chiffres tensionnels qui surviennent au cours de la grossesse généralement à partir de la 20e semaine.
Personnes à risques 
Les femmes qui ont plusieurs enfants ;
Les femmes hypertendues.

👉 Causes

Le HRP est causé par les traumatismes au cours de la grossesse, notamment lors d’un accident de la voie publique ou si la femme reçoit un coup à l’abdomen au cours d’une bagarre.
Diagnostic
Il faut faire le diagnostic et agir rapidement puisque ça met en jeu le pronostic vital fœto-maternel.

👉 Symptômes

Il s’agit généralement d’une femme enceinte, au troisième trimestre, c’est-à-dire à 8-9 mois de grossesse qui se plaint de survenue brutale de douleurs abdominales très vive, qui donne l’impression qu’elle a reçu un coup de poignard ;
# Saignement génital noirâtre ;
# La femme est très pale, avec une anémie sévère, des sueurs profuses, une accélération du pouls ;
# Les doigts et les orteils sont froids, elle a des vertiges, des céphalées ;
Il y a aussi la chute de la tension, inférieur à 9,6, ou 8,6 ;
# Un abdomen dur.

Dans 90% quand nous auscultons pour écouter les bruits du cœur fœtal, il n’y a rien, le fœtus est déjà mort.

👉 Quelles peuvent être les complications ?

# L’état de choc si elle n’est pas prise en charge tôt, parce qu’elle est en train de se vider de son sang ;
# Il y a aussi la survenue des troubles de la coagulation du sang. Le sang qui sort au niveau génital devient intarissable puisque le sang ne se coagule plus ;
# Une insuffisance rénale aigue parce que le rein ne reçoit plus suffisamment de sang. L’insuffisance est d’abord fonctionnelle, puis elle devient organique et la complication ultime, c’est le décès.

👉 Traitement

Il est obstétrical. Mais il y a d’abord des mesures de réanimation. Au mieux, c’est de faire une transfusion de sang et conduire la femme au bloc pour faire la césarienne, sauf si c’est survenu alors qu’elle est déjà en travail avancé. Là on peut malgré tout privilégier la voie basse mais en prenant des mesures strictes pour sauver la femme. Si on ne peut pas, il faut opérer.

Les cas d’HRP sont très fréquents. Il y a des cas d’HRP où le sang ne se coagule plus. Et face à cette situation, nous sommes obligés de prendre une décision pour sauver la femme : enlever l’utérus.

👉 Prévention

La prévention repose essentiellement sur la surveillance régulière de la grossesse. Toute grossesse doit être suivie. Cette surveillance régulière passe par le suivi et le traitement adéquat de l’hypertension artérielle gravidique.


601 vues

Messages

Un commentaire sur " Hématome rétro placentaire : Dans 90% des cas, le fœtus est déjà mort " ?
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

figure
figure