[]
  • Tél: +226 71 35 57 60
  • 01 BP 1330 Ouagadougou - Burkina Faso
  • Courriel : sogob-bf@yahoo.fr


Pré-éclampsie : une maladie grave dont les complications peuvent toucher la plupart des organes de l’organisme


Communément appelée tension de la grossesse, la pré-éclampsie est une pathologie qui touche les femmes enceintes qui ont au moins 4 à 5 mois de grossesse. Elle se manifeste par une hypertension artérielle et la présence massive et anormale des protéines dans les urines. Si les causes sont peu connues, il y a cependant certains comportements qui favorisent la survenue de cette maladie. Le docteur Sibraogo Kiemtoré, gynécologie obstétricien au CHU Yalgado Ouédraogo renseigne apporte des éclaircissements sur cette pathologie.

Parmi ces facteurs, il y a essentiellement les femmes obèses, les femmes sédentaires, celles qui contractent une grossesse trop jeunes avant 18 ans et celles qui contractent des grossesses très tardivement, après 40 ans. Il y a aussi la première grossesse qui est plus à risque par rapport aux autres grossesses. Il y a aussi le tabagisme, qu’il soit actif ou passif.
Il y a également des facteurs mineurs qui augmentent le risque tels que l’insuffisance d’exposition au sperme du géniteur. Par exemple, si après un mariage, le couple n’avait pas de rapports sexuels bien auparavant et qu’une grossesse survient immédiatement, cette grossesse est beaucoup plus à risque pour le développement d’une pré-éclampsie. Au même titre il y a la grossesse qui survient immédiatement après un changement de géniteur.

👉 Symptômes

Il n’y a pas de symptômes ressentis par la patiente si la forme n’est pas sévère. C’est pour cela qu’on demande aux agents de santé de procéder au dépistage de cette maladie chez les femmes enceintes qui va consister à prendre la tension artérielle et de rechercher des protéines dans les urines de façon systématique lors des consultations prénatales. Si la tension artérielle est élevée avec la présence des protéines dans les urines, c’est un signe de pré-éclampsie. C’est seulement la recherche active de cette pathologie par les agents de santé qui permet de détecter sa présence très tôt.
Si le dépistage n’a pas été fait tôt, il y a des formes sévères qui vont se manifester par des maux de têtes. Il y a des femmes qui vont avoir des problèmes de vision, d’autres des problèmes d’audition (bourdonnement d’oreille ou audition de son qui n’existe pas en réalité).
Il y a des formes encore plus compliquées. Certaines femmes vont convulser où être dans le coma. Il y en a qui auront une insuffisance cardiaque, des saignements parce qu’elles n’arrivent plus coaguler facilement. D’autres auront des problèmes rénaux, des problèmes au niveau du cerveau qui peuvent laisser des séquelles.

👉 Traitement

Il existe essentiellement trois moyens de traitement. Ce sont des médicaments qu’on prescrit pour baisser la tension artérielle, les médicaments pour prévenir les convulsions. Si elles sont déjà là, ces mêmes médicaments peuvent aider à les faire partir. Le troisième moyen est la terminaison de la grossesse en faisant accoucher la femme par césarienne ou par voie basse.
Dans les cas critiques, on est parfois obligé d’interrompre la grossesse pour sauver la mère et non laisser évoluer cette grossesse et aboutir à la mort de la mère et du fœtus.

👉 Prévention

Il y a des comportements qui favorisent la survenue de cette maladie. Donc il faut éviter les grossesses chez les adolescentes et pour les adultes, faire les enfants avant la quarantaine pour ne pas augmenter les risques. Il faut avoir une alimentation correcte et faire le sport de façon régulière. En dehors de ça, éviter de fumer et d’être enfumé par l’entourage. Il faut aussi bien équilibrer son diabète pour celles qui en souffrent et bien prendre en charge son hypertension artérielle avant d’envisager une grossesse.


315 vues

Un commentaire sur " Pré-éclampsie : une maladie grave dont les complications peuvent toucher la plupart des organes de l’organisme " ?
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

figure
figure